aws-santen

Peut-on utiliser « l’imagination » au profit de la protection sanitaire afin d’élaborer des scénarios de santé ? Alexis BATAILLE explore cette approche.

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur print
Partager sur email

Nouvelle chronique littéraire rédigée pour ManagerSante.com par Alexis BATAILLE , Aide-Soignant militaire de réserve, depuis Septembre 2019, aujourd’hui étudiant en Soins Infirmiers au sein d’un Institut de Formation de la Croix-Rouge Française situé dans le Nord de la France.

Il est auteur de plusieurs ouvrages, notamment en 2022 avec « Les 50 outils indispensables de l’Aide-Soignant », à paraître en Février 2022 aux Editions Vuibert.

Février 2022

Sous bien des égards, la crise pandémique peut ressembler à un film. De l’action au suspens tout en passant par le drame, jusqu’à, parfois, frôler la catastrophe ; chaque jour nous propose un nouveau rebondissement à notre grand dam.

Cependant, la situation que nous vivons aujourd’hui n’est pas inédite au sens impensé du terme. De nombreux scénaristes et auteurs visionnaires avaient déjà couchés sur papier les affres d’une pandémie dont on a pu déjà en voir certains contours imaginaires (ex. confinement, isolement, débordement des hôpitaux) que nous vivons aujourd’hui dans la réalité.

Pour autant, laissons la vision sibylline de faits à venir aux Madame Irma de notre siècle, ces coïncidences ne proviennent pas de la transcendance. Les auteurs et scénaristes sont mieux avisés de faire fleurir leur inspiration au grès des événements sanitaires ou des tendances émergentes plutôt que de questionner le marc de café.

Aussi, dans un autre domaine, celui de la communauté militaire, le ministère des Armées utilise ces compétences imaginatives au profit de l’anticipation dans le cadre des travaux de l’Agence d’Innovation de Défense.

Réunissant des auteurs et des scénaristes de science-fiction ainsi que des experts du monde militaire, la « Red Team » [1] [2] [3] propose des scénarios d’adversité et de menaces sur des thématiques précises afin de permettre de mieux anticiper les crises à travers la planification opérationnelle et la gestion stratégique des différents acteurs.

Fort de cette idée utilisée pour la défense militaire de notre pays, il ne serait sans doute pas inutile de mobiliser l’imagination et l’intelligence collective dans le cadre de la protection sanitaire de notre pays et dans un contexte européen en nous demandant :

« En quoi l’émergence des scénarios de santé peut-elle avoir un impact sur la protection sanitaire de notre pays ? »

Confirmer la vision globale et intégrée de la santé.

L’approche globale « One health » de l’Organisation Mondiale de la Santé est un élément indispensable à prendre en compte dès lors que l’on évoque les scénarios de santé.

En effet, la santé ne peut définitivement plus se concevoir sous le seul angle de la santé humaine. Elle appartient à une triade beaucoup plus complexe qui s’équilibre entre la santé animale et environnementale. Tant est si bien que l’élaboration des scénarios de santé devrait être fondée sur ce socle fondamental des relations de santé car personne ne pourra contredire l’existence d’une menace animale (ex. zoonose) ou environnementale (ex. dérèglements climatiques) pour notre santé humaine et vice-versa.

Dès lors, si les menaces de « Santé » réelles existent, les menaces imaginaires sont nombreuses et nécessitent l’intelligence ainsi que l’imagination d’un collectif d’experts auquel il est aisé d’y intégrer les intérêts de Défense, du numérique et des transports tant la santé est au centre d’enjeux multiples.

De toute évidence, cela nous confirme que les scénarios de santé seraient de prime abord une occasion de confirmer la vision globale et intégrée de la santé sur notre territoire national.

Une perspective commune de la protection sanitaire permettant de développer, en outre, un réel écosystème commun et une méthodologie synchrone de l’anticipation, de gestion et de la communication de crise. Trois aspects en eux-mêmes qui constituent la pertinence et l’efficience des solutions apportées en fonction de perspectives déjà tracées dans un processus de préparation globale dit d’ « intelligence situationnelle »

Améliorer l’intelligence situationnelle individuelle et collective.

Dans le domaine de l’intelligence situationnelle, les professionnels de la santé disposent déjà d’un outil qui devra être sans conteste mobilisé au cours de la production des scénarios : le parcours de santé.

Comprenant les chemins cliniques et les plans de soins « types » [4], le parcours de santé devra être le liant des perspectives d’anticipation d’une crise sanitaire, entendues sous tous les plans précédemment cités. En cela, le processus d’intelligence situationnelle est plus que jamais intriqué à ce dispositif puisqu’il permet de planifier mais surtout de problématiser la réalité d’un situation donnée en établissant un arbre décisionnel (d’après le modèle clinique trifocal. PSIUK) adapté face à un problème de santé réel (ex. 15 cas simultanés de nécroses subite des membres inférieurs après le port d’un pantalon) et potentiel (ex. suspicion de contamination toxique cutanée d’origine inconnue), aux risques inhérents à ces problèmes (ex. transmission directe et indirecte aux cas contacts, terrorisme biologique ou chimique) et de mettre en place rapidement des actions individuelles, collectives et collaboratives (ex. tracing immédiat des cas probables et confirmés, précautions complémentaires, relevé concentrique des magasins et des usines de production autour du cas index sur le territoire national et européen) afin d’améliorer la pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité.

Cependant, à ce stade de la réflexion, il reste encore un élément difficile à prendre en considération : le facteur humain.

Le facteur humain, enjeu linéaire des scénarios de santé.

S’il y a bien une chose qui différencie le scénario d’un film à celui d’une réalité éventuelle, c’est bien le facteur humain. En effet, si pour le premier il s’agit d’acteurs, dans l’autre ce n’est absolument pas le cas. Par ce fait, le scénario de santé montre ses limites car il ne peut en aucun diriger les réactions humains inhérentes au facteur humain à l’instant T. Chacun réagira différemment pré, per et post-crise avec ses défenses psychiques et sa capacité d’adaptation, de coping, qui lui est propre.

Cependant, l’élaboration des scénarios de santé revêt un caractère indispensable afin d’améliorer cette compétence non technique de tous les êtres humains : la résilience.

Celle-ci peut sans doute être enrichie et développé dans le cadre d’un développement personnel continu. Alors que nous évoluons dorénavant, sans fatalisme aucun, dans un monde aux contours incertains, la capacité de résilience doit être, dans notre domaine particulier, un enjeu des politiques publiques de santé et d’éducation à la santé.

Auquel cas, l’élaboration des scénarios de santé pourra être le support de la préparation opérationnelle de l’ensemble des parties prenantes (professionnels, citoyens et institutionnels) dans une démarche de « densification de l’être » [5] (physique et psychique) et de renforcement global de l’intelligence situationnelle car, en 2022, face aux aléas humains, environnementaux et animaliers, il ne s’agit plus de se demander « Pourquoi ça m’arrive ? » mais « Comment je réponds ? ».

En somme, le développement des scénarios en santé contribuerait clairement à développer de nouveaux types de réponses globales à l’anticipation et à la gestion de crise en faisant intervenir à la fois le domaine clinique et organisationnel, dans une logique synergique et avec des outils préexistants. D’autre part, les scénarios en santé développeraient cette idée de l’intelligence situationnelle qui doit être une réalité nouvelle des années à venir pour les perspectives générales de préparation opérationnelle et d’éducation à la santé au sein de notre société, en particulier afin de renforcer la résilience individuelle et collective.

Par conséquent, en conclusion de cette réflexion il devient dès lors indispensable de proposer pour 2022 la création d’une task-force « innovation en santé » créatrice et imaginative afin d’élaborer des scénarios de santé, au sein de laquelle de nombreux auteurs, professionnels de santé ou non [6] [7] [8] [9] [10], et scénaristes y auraient toute leur place afin d’aider à penser le Monde (toujours) en santé.

Pour aller plus loin :

REFERENCES :

[1] La Red Team défense publie ses deux premiers scénarios [Internet]. [cité 28 déc 2021]. 

[2] Quand l’armée engage des auteurs de science-fiction pour imaginer les menaces du futur. Le Monde.fr [Internet]. 7 juill 2021 [cité 28 déc 2021];

[3] Les auteurs de science-fiction de la Red Team font modifier le futur porte-avion nucléaire français [Internet]. [cité 28 déc 2021]. 

[4] Psiuk T. Le concept de raisonnement clinique. Perspectives en éducation et formation. 2012;15‑70.

[5] Chaput G, Venard C, Venard G. La densification de l’être: se préparer aux situations difficiles. Pippa; 2017. 184 p.

[6] Gruson D. S.A.R.R.A.: une intelligence artificielle. BoD – Books on Demand; 2019. 302 p.

[7] Gruson D. S.A.R.R.A.: Une Conscience Artificielle. BoD – Books on Demand; 2020. 354 p.

[8] Brugeron J. La molécule qui détruisit l’hôpital: Conte hospitalier. Les Impliqués; 2021. 255 p.

[9] Sortir de la crise sanitaire : oui mais … comment ? Le Docteur Jan-Cedric HANSEN nous explique avec son approche cindynique. – ManagerSante.com® [Internet]. [cité 28 déc 2021]. 

Nous remercions vivement Alexis BATAILLE , Aide-Soignant et, depuis Septembre 2019, étudiant en Soins Infirmiers au sein d’un Institut de Formation de la Croix-Rouge Française situé dans le Nord de la France, pour avoir partager régulièrement ses réflexions, à travers ses chroniques passionnantes,  pour nos fidèles lecteurs de ManagerSante.com.

Biographie de l'auteur : 

Aide-soignant diplômé en 2013. Alexis Bataille rejoint le Service de Santé des Armées la même année et servira dans différents Hôpitaux d’Instruction des Armées jusqu’en 2019. Durant son parcours de soignant militaire, Alexis aura en plus l’occasion d’être projeté en opération extérieure mais aussi d’être membre du Conseil de la Fonction Militaire du Service de Santé des Armées.
Dorénavant aide-soignant militaire de réserve, depuis Septembre 2019, Alexis Bataille est étudiant en soins infirmiers au sein d’un institut de formation de la Croix-Rouge Française situé dans le Nord de la France.
En parallèle de son activité professionnelle et étudiante, Alexis Bataille est également membre du comité de rédaction du site infirmiers.com, membre du Cercle Galien et auteur d’un ouvrage intitulé « Vous avez mal où ? Chroniques d’un aide-soignant à l’hôpital » paru chez City Editions en 2019.
Article récent dans EHPADIA Magazine publié le Lundi 22 Mars 2021  : 
Pasquelin A. « Nous ne sommes pas de simples exécutants » [Internet]. Ehpadia, le magazine des dirigeants d’EHPAD.

[OUVRAGE A PARAÎTRE EN FEVRIER 2022]

Résumé de cet ouvrage : 
Tous les outils indispensables pour réussir ses évaluations et ses stages !
Conçu pour répondre aux besoins des élèves et des professionnels, Les 5O outils indispensables de l’aide-soignant propose 50 fiches en couleurs, claires et illustrées, en adéquation avec le référentiel 2021 des études aides-soignantes. On y retrouve :
  • les normes, valeurs et échelles à connaître ;
  • les notions essentielles d’hygiène et de prévention et gestion des risques : lavage des mains, précautions standard et complémentaires, accident d’exposition au sang (AES), ergonomie et manutention, risques de violence, maltraitance, etc.
  • les soins techniques et relationnels : observation de patient, glycémie capillaire, évaluation de la douleur ou de l’autonomie, soins de nursing, communication avec le patient, etc.
  • des informations sur la profession AS et ses enjeux : rôle propre ou en collaboration, perspectives professionnelles, législation, etc.
  • des rappels de pharmacologie et d’anatomie générale.
Son petit format et son contenu pratique en font un outil à toujours avoir dans la poche, que l’on soit étudiant ou professionnel.

[OUVRAGE A PARAÎTRE EN MARS 2022]

[DERNIERS OUVRAGES DE L'AUTEUR]

Dans ce guide pratique, Alexis Bataille répond avec humour et sans tabou à toutes les questions pratiques que l’aide-soignant (élève ou professionnel) se pose, à l’aube de la refonte du référentiel aide-soignant. Présentant toutes les questions fondamentales (mais pas que !), le livre aborde les trois thèmes essentiels à la profession :
    • le métier d’aide-soignant dans tous ses aspects : Les missions de l’AS varient-elles en fonction du lieu d’exercice ? Quelle est la différence existe-t-il entre un AS et un IDE ? Le diplôme français suffit-il pour travailler à l’étranger ?
    • la pratique au quotidien : Comment être un AS bien organisé ? Comment planifier ses repas quand on travaille de nuit ? Comment faire face au décès d’un patient ? Comment gérer un conflit au travail ? Est-ce difficile d’être un homme dan sce métier ?
    • les relations aux patients : Que faire si j’ai un enfant comme patient ? Comment préserver l’intimité ? Quelle attitude adopter face à la douleur ? Quelle place donner à la famille du patient ? Comment réagir face à une situation violente ? 
Ce guide de survie facilitera la vie des aides-soignants jeunes diplômés et des moins jeunes, désireux d’être accompagnés au quotidien dans la bonne humeur !
ManagerSante.com soutient l’opération COVID-19 et est partenaire média des  eJADES (ateliers gratuits)
initiées par l’Association Soins aux Professionnels de Santé 
en tant que partenaire média digital

 Parce que les soignants ont plus que jamais besoin de soutien face à la pandémie de COVID-19, l’association SPS (Soins aux Professionnels en Santé), reconnue d’intérêt général, propose son dispositif d’aide et d’accompagnement psychologique 24h/24-7j/7 avec 100 psychologues de la plateforme Pros-Consulte.

Merci de votre soutien précieux...

Partager l'Article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires