Les 5 disciplines, exploration de l’organisation apprenante (Partie 2)

18022017-_dsc9059_dxo-2


N°9 MAI 2017


Relire la 1ère partie de l’article, en cliquant ici

En 2005, le Centre d’Etude de l’Emploi  présente la troisième enquête européenne sur les conditions de travail. Les auteurs, Edward Lorenz et Antoine Valeyre analysent la grande diversité des formes d’organisation du travail dans les pays de l’Union européenne.

En préambule, ils notent que « La mise en évidence de quatre formes d’organisation du travail contrastées – apprenantes, au plus juste, Tayloriennes et de structure simple – ne confirme pas la thèse de la diffusion d’un nouveau modèle organisationnel dominant qui viendrait supplanter le modèle Taylorien. Le déploiement de ces formes d’organisation dans les pays de l’Union présente de fortes disparités qui tiennent en partie à la diversité des structures sectorielles et socioprofessionnelles des emplois, mais qui semblent aussi relever, entre autres facteurs, de la spécificité des contextes institutionnels nationaux. »

Lire la suite

Les cinq disciplines, exploration de l’organisation apprenante (Partie 1)


N°8 MARS 2017


 

18022017-_dsc9059_dxo-2

En 2005, le Centre d’Etude de l’Emploi  présente la troisième enquête européenne sur les conditions de travail. Les auteurs, Edward Lorenz et Antoine Valeyre analysent la grande diversité des formes d’organisation du travail dans les pays de l’Union européenne.

En préambule, ils notent que « La mise en évidence de quatre formes d’organisation du travail contrastées – apprenantes, au plus juste, Tayloriennes et de structure simple – ne confirme pas la thèse de la diffusion d’un nouveau modèle organisationnel dominant qui viendrait supplanter le modèle Taylorien. Le déploiement de ces formes d’organisation dans les pays de l’Union présente de fortes disparités qui tiennent en partie à la diversité des structures sectorielles et socioprofessionnelles des emplois, mais qui semblent aussi relever, entre autres facteurs, de la spécificité des contextes institutionnels nationaux. »

Sur le sujet qui nous intéresse aujourd’hui, l’organisation apprenante, qu’en est-il ?

L’organisation apprenante ? oui ? dans quel pays ?

Lire la suite

Bref, je suis infirmière…

20170212_203636
&
BILLAT Maureen

« La sauvegarde de notre humain n’est nulle part ailleurs que dans le cœur humain, la pensée humaine, la responsabilité humaine« .

Vaclav Havel, dramaturge, essayiste et homme d’État tchécoslovaque puis tchèque.

Nous souhaitons, dans cet article, apporter notre témoignage d’ infirmières depuis moins de 3 ans, pour parler de notre réalité quotidienne, destiné aux directeurs d’hôpitaux, des structures sanitaires et médico-sociales, aux cadres soignants, aux médecins, et aux décideurs des politiques de santé, … bref, à toutes celles et ceux qui participent de près ou de loin à la prise en « soins » des malades… 

Nous souhaitons partager avec vous, ce témoignage « soignant » pour comprendre, à travers quelques repères de notre histoire du métier infirmier, les motivations qui nous incitent à suivre le chemin de cette noble vocation à vouloir devenir infirmière.

Mais, nous  évoquerons également la dure réalité de nos conditions de travail, reflets de notre pratique quotidienne, en proposant quelques pistes de réflexions destinées à  mieux valoriser  notre métier au service de la qualité de la prise en charge de nos patients….


conflit-de-valeur-image-2

La santé, c’est l’affaire de tous :

 » La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité« , définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la santé).

Lire la suite

Le Knowledge management : une approche par projet (Chapitre 6)

transmisssion des savoirs


N°7 JANVIER 2017


En entreprise, nous observons souvent que le collaborateur désigné comme compétent sur son poste de travail doit aller au-delà du prescrit. La professionnalisation prend du sens par les liens mis en évidence entre les compétences et les situations extraites par l’encadrement. Nous proposons dans cet article de développer un guide des processus et des outils du Knowledge management utile pour le manager. Pour cela, quatre chapitres sont développés aujourd’hui.

Optimiser la connaissance existante

Un premier segment tient compte de l’optimisation du processus de capitalisation en tenant compte de la connaissance existante. Elle est liée à l’éducation et à la formation initiale qui distribue à l’homme les bases cognitives et sociales lui permettant d’acquérir des connaissances tout au long de la vie (renforcée par la législation en 2009 et l’universitarisation des formations paramédicales par exemple).

Lire la suite

Knowledge Management & Changement (chapitre 5)

 transmisssion des savoirs


N°6 OCTOBRE 2016


Sur cette question de la transmission des savoirs, les professionnels de santé reconnaissent la difficulté de maintenir à jour leurs connaissances, d’en acquérir de nouvelles…. Plus particulièrement, si nous prenons l’exemple des services très spécialisés et techniques comme les services de Réanimation, la gestion des connaissances devient un enjeu majeur, notamment parce que les évolutions technologiques sont permanentes, les organisations de travail parfois transformées, et aussi parce qu’un important turnover en personnel est observé.

A la suite du chapitre consacré aux méthodes et outils en Knowledge management, nous développons dans cet article les liens pertinents entre les savoirs et les pratiques, la place et les enjeux pour le Cadre de Santé, qui observe ses équipes.   Notre réflexion est centrée sur la capacité des managers à gérer le changement avec comme vecteur : le Knowledge management. Lire la suite

Le Développement Professionnel Continu (DPC) nouveau est arrivé…Une obligation, de vraies opportunités…


N°2 OCTOBRE 2016


Le Décret n° 2016-942 du 8 juillet 2016  a transformé l’Organisme de  Gestion du DPC (OGDPC) en un acteur public l’Agence Nationale de DPC (ANDPC), gérant les agréments d’Organismes formateurs, et finançant leurs programmes.

L’Arrété du 14 septembre 2016 en fixe très précisément les spécifications et le suivi.

Pour le Professionnel de Santé (PS) le DPC est  un dispositif de formation  réglementé et encadré pour assurer  l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins au profit des patients:

  • Chaque professionnel de santé doit suivre un parcours de DPC par an en phase avec son exercice pour remplir une obligation triennale (cursus) déclarée et vérifiée par les Ordres professionnels via un dossier personnel, le Portfolio.

Le Développement Professionnel Continu (ou DPC) :

  • Permet de favoriser les coopérations interprofessionnelles avec décloisonnement ville-hôpital.
  • Permet l’évaluation et l’amélioration des pratiques professionnelles et de gestion des risques, le maintien et l’actualisation des connaissances et des compétences, du niveau de pratiques et la prise en compte des priorités de santé publique.

l’ANDPC surveille et agrée l’offre de DPC composée d’actions (2012) :

  • Action cognitive (‘approfondissement des connaissances) ;
  • Action d’analyse des pratiques professionnelles (réflexion sur la démarche et les caractéristiques de la pratique professionnelle  ;

Et, fait nouveau (2016), Lire la suite

Le Knowledge Management : outils & méthodes (chapitre 4)

Article Béatrice Cresta Paviot Mai  2016 Extrait


N°5, Septembre 2016


Sur cette question de la transmission des savoirs, les professionnels de santé reconnaissent la difficulté de maintenir à jour leurs connaissances, d’en acquérir de nouvelles…. Plus particulièrement, si nous prenons l’exemple des services très spécialisés et techniques comme les services de Réanimation, la gestion des connaissances devient un enjeu majeur, notamment parce que les évolutions technologiques sont permanentes, les organisations de travail parfois transformées, et aussi parce qu’un important turnover en personnel est observé.

A la suite des chapitres consacrés à la gestion des connaissances, nous avons compris comment se gère les connaissances au sein d’un collectif, quels sont les outils, les méthodes qui permettent les projets du Knowledge management.

C’est l’objet du développement de cet article.  La question de la connaissance remonte à 6000 ans au plus… la littérature propose différentes explications, nous retiendrons la  définition utile pour le manager, écrite par Jean-Yves Prax,  auteur d’ouvrages de management et stratégie,  qui partage sa réflexion sur le sujet  « Apportez-moi l’information dont j’ai besoin, au moment où j’en ai besoin, et si possible sans que j’en fasse la demande »[1] . Lire la suite