img-personnel-horaires-station-medical-800x445

Pourquoi soutenir la démarche créative et innovante au sein de nos établissements de santé ? Alexis BATAILLE nous livre ses réflexions.

Nouvelle chronique littéraire rédigée pour ManagerSante.com par Alexis BATAILLE , Aide-Soignant militaire de réserve, depuis Septembre 2019, aujourd’hui étudiant en Soins Infirmiers au sein d’un Institut de Formation de la Croix-Rouge Française situé dans le Nord de la France.

Il est auteur de plusieurs ouvrages, notamment en 2022 avec « Les 50 outils indispensables de l’Aide-Soignant », (Février 2022) aux Editions Vuibert et « Je reste un soldat » (à paraître le 30 Mars 2022) chez City Edition.

Alexis BATAILLE est intervenu également au Ministère des Solidarités et de la Santé lors du 1er Colloque annuel national de ManagerSante.com, autour de la thématique portant sur « Comment améliorer le parcours patient dans l’offre de soins ? « , le Mardi 29 Mars 2022.

Mai 2022

L’innovation est au cœur de l’actualité. Plus que jamais le goût du jour est nimbé d’une aura de nouveauté et d’un profond désir de transformer les choses à vitesse grand V. Il y a eu en son temps une faste période de « trente glorieuses », en 2022, il semble que nous entrons une nouvelle fois dans une nouvelle décade de progrès.

En particulier dans le domaine de la santé, cette recherche perpétuelle de transformation positive des supports de prises en soins, qui promeut in fine l’amélioration de la qualité de ces dites activités, nous permet de mieux prendre en compte l’émergence de nouveaux besoins en matière de processus de prise en charge mais également dans l’élaboration des parcours de soins dont la pertinence est sans nul doute un enjeu polymorphe, global, pour notre système de santé, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Les professionnels de santé s’inscrivent au centre de cet enjeu. A la force de leur expertise métier qui est une véritable richesse pour développer les différents modèles innovants, ceux-ci se placent de plus en plus à un carrefour qui fait se rencontrer le soin, l’humanisme, la recherche et les nouvelles technologies.

Fort de cela, nous pouvons admettre que la démarche créative et innovante est néanmoins un principe immuable de l’activité de soins. En effet, soigner suppose d’être perpétuellement à la recherche d’un mieux tout en ayant à cœur de ne pas en faire l’ennemi du bien, au service de la personne soignée. Tous les jours, dans nos établissements de santé, les professionnels exercent de façon conscientisée ou non, une compétence créative et innovante, dont l’adaptation des soins est incontestablement le produit fini d’un process complexe qui n’est cependant pas toujours valorisé et reconnu.

Aussi, dans un environnement bouillonnant où le champ des possibles est désormais plus vaste que jamais, les professionnels de santé doivent demeurer le liant de cette dynamique au sein de laquelle une seule question se pose : Pourquoi soutenir la démarche créative et innovante au sein de nos établissements de santé ?

Une démarche comme enjeu.

Favoriser et laisser émerger la créativité des professionnels de santé forme un enjeu de poids pour nos établissements de santé. En effet, derrière la seule émulsion d’idées au service des activités cliniques, l’initiation à la démarche créative et le libre cours à celle-ci dans l’organisation des soins permet de contribuer à valoriser les différents niveaux d’expertises des professionnels (ne dit-on pas « Je pense, donc je suis » ? ) mais également de promouvoir l’intelligence collective dans une dynamique de cohésion et de groupe.

Véritable orientation stratégique de développement, la démarche créative et innovante s’inscrit dans une perspective positive de la gestion des ressources humaines et renforce l’idée de l’organisation « apprenante » en obligeant celle-ci à renforcer les liens transversaux, en particulier sur le plan des compétences, existant entre les différents interlocuteurs de l’établissement.

Auquel cas, la démarche créative et innovante permet à tout un chacun de d’abord développer de nombreux « softs skills » contributifs de cette dernière comme peuvent l’être l’écoute active, la recherche de consensus, la capacité oratoire mais également le leadership, particulièrement orienté dans sa dimension individuelle qu’organisationnelle. Car, ici, il ne s’agit pas de vouloir pour pouvoir mais plutôt de pouvoir pour vouloir être créatif et innovant.

 Aussi, la démarche créative et innovante apparaît d’abord comme un enjeu d’attraction et d’engagement au sein d’une organisation qui s’accorde les moyens de créer autour de ses équipes un environnement dit « capacitant », je dirais même « capabilisant », afin de faire émerger l’imaginaire professionnel.

Une démarche comme moyens

De fait, il est évident de reconnaître l’existence de nombreux moyens dédiés à stimuler la créativité et l’innovation au sein d’un établissement, mais également afin de challenger les équipes autour d’un projet commun à la structure autour duquel viennent se greffer les différents niveaux d’expertises et les visions complémentaires de l’approche du care et du cure.

A ce propos, il semble que cette démarche se combine préalablement avec cette la qualité de vie au travail (Q.V.T) dont on ne peut sous-estimer l’importance dans le process de création et d’innovation. En effet, pour penser, encore faut-il avoir le temps et, surtout, l’esprit libre. En cela, cette idée présuppose que ce dit process ne peut se réaliser pleinement, avec toute l’efficience que nous en pensons, sans être accompagnée d’une volonté globale de l’organisation afin de favoriser le temps de création et d’innovation des professionnels de santé.

Sur ce point, pour les établissements procédant de cette envie, sur le plan architectural, il apparaît fondamental de créer des espaces de rencontres distingués des espaces de travail, à la façon de « living lab ». Un endroit où la création ne se borne qu’à une seule limite : la durée de vie des ordinateurs, la quantité de post-it ou le niveau d’encre des stylos.

Au-delà, inspiré du design thinking, la démarche créative et innovante n’admet pas d’être dotée de moyens financiers très importants pour être inspirante et engageante aux yeux des professionnels. Comme pour tant d’autres choses, elle gagne en valeurs par la considération de l’organisation à son égard, plutôt que par la seule méconnaissance de ses activités.

Une démarche comme perspective

Si bien que, la démarche créative et innovante s’établie comme une réelle perspective pour les établissements santé, à travers la vision inspirante des professionnels de santé.

En tout état de cause, pour l’organisation de travail, la valoriser et la développer permet, au-delà de se donner bonne conscience, de renforcer l’appartenance des professionnels de santé à un collectif de travail qui fait sens premier : celui du soin.

Un domaine polymorphe où les conditions de l’expertise ne se limitent plus au strict champ des compétences individuelles mais relèvent désormais d’une démarche d’amélioration continue et de développement professionnel en sciences paramédicales et de la santé.

En cela, favoriser la création et l’innovation des professionnels de la santé permet d’offrir plusieurs tremplins de carrières pouvant être menées en parallèle d’une seule perspective soignante.

Intrapreneuriat, recherche clinique, business, formation… Les étendues ne manquent pas pour mieux incarner ce qui sera sans doute la vie des professionnels de santé de demain : audacieuse.

« De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » disait ainsi Danton. C’est en comprenant cela que la démarche créative et innovante porte ses fruits au sein de nos organisations car elle intègre durablement le principe de la confiance envers celles et ceux qui sont au contact de la personne soignée et de son entourage.

Une modalité de la création qui nous oblige dès lors, en conclusion, à considérer le rôle et la place que la triade partenaire (personne soignée, professionnel de santé, entourage et/ou proche aidant) pourra jouer dans cet avenir qui ose…. Qui gagne ?

Pour aller plus loin :

  • Casadella, V., & Tahi, S. (2017). Capacités et politiques d’innovation dans les pays moins avancés : Enseignements tirés du cas du Sénégal. Innovations, 53(2), 13‑39.
  • Innovations 2019/3 (N° 60). (s. d.). Consulté 9 mai 2022, à l’adresse http://www.cairn.info/revue-innovations-2019-3.htm
  • Mnisri, K., & Nagati, H. (2012). An exploratory study of creativity within organizations. Question(s) de management, 1(2), 37‑57.
  • Muzi, M. D., Dose, E., & Desrumaux, P. (2021). Climat d’innovation, soutien du leader à l’innovation et rôle médiateur du bien-être au travail : Quels effets sur les comportements innovants au travail ? Innovations, 64(1), 183‑208.

Nous remercions vivement Alexis BATAILLE , Aide-Soignant et, depuis Septembre 2019, étudiant en Soins Infirmiers au sein d’un Institut de Formation de la Croix-Rouge Française situé dans le Nord de la France, pour avoir partager régulièrement ses réflexions, à travers ses chroniques passionnantes,  pour nos fidèles lecteurs de ManagerSante.com.

Biographie de l'auteur : 

Aide-soignant diplômé en 2013. Alexis Bataille rejoint le Service de Santé des Armées la même année et servira dans différents Hôpitaux d’Instruction des Armées jusqu’en 2019. Durant son parcours de soignant militaire, Alexis aura en plus l’occasion d’être projeté en opération extérieure mais aussi d’être membre du Conseil de la Fonction Militaire du Service de Santé des Armées.
Dorénavant aide-soignant militaire de réserve, depuis Septembre 2019, Alexis Bataille est étudiant en soins infirmiers au sein d’un institut de formation de la Croix-Rouge Française situé dans le Nord de la France.
En parallèle de son activité professionnelle et étudiante, Alexis Bataille est également membre du comité de rédaction du site infirmiers.com, membre du Cercle Galien et auteur d’un ouvrage intitulé « Vous avez mal où ? Chroniques d’un aide-soignant à l’hôpital » paru chez City Editions en 2019.
Article récent dans EHPADIA Magazine publié le Lundi 22 Mars 2021  : 
Pasquelin A. « Nous ne sommes pas de simples exécutants » [Internet]. Ehpadia, le magazine des dirigeants d’EHPAD.

[OUVRAGE DISPONIBLE DEPUIS MARS 2022]

[OUVRAGE DE L'AUTEUR PUBLIE EN FEVRIER 2022]

Résumé de cet ouvrage : 
Tous les outils indispensables pour réussir ses évaluations et ses stages !
Conçu pour répondre aux besoins des élèves et des professionnels, Les 5O outils indispensables de l’aide-soignant propose 50 fiches en couleurs, claires et illustrées, en adéquation avec le référentiel 2021 des études aides-soignantes. On y retrouve :
  • les normes, valeurs et échelles à connaître ;
  • les notions essentielles d’hygiène et de prévention et gestion des risques : lavage des mains, précautions standard et complémentaires, accident d’exposition au sang (AES), ergonomie et manutention, risques de violence, maltraitance, etc.
  • les soins techniques et relationnels : observation de patient, glycémie capillaire, évaluation de la douleur ou de l’autonomie, soins de nursing, communication avec le patient, etc.
  • des informations sur la profession AS et ses enjeux : rôle propre ou en collaboration, perspectives professionnelles, législation, etc.
  • des rappels de pharmacologie et d’anatomie générale.
Son petit format et son contenu pratique en font un outil à toujours avoir dans la poche, que l’on soit étudiant ou professionnel.

[DERNIERS OUVRAGES DE L'AUTEUR]

Dans ce guide pratique, Alexis Bataille répond avec humour et sans tabou à toutes les questions pratiques que l’aide-soignant (élève ou professionnel) se pose, à l’aube de la refonte du référentiel aide-soignant. Présentant toutes les questions fondamentales (mais pas que !), le livre aborde les trois thèmes essentiels à la profession :
    • le métier d’aide-soignant dans tous ses aspects : Les missions de l’AS varient-elles en fonction du lieu d’exercice ? Quelle est la différence existe-t-il entre un AS et un IDE ? Le diplôme français suffit-il pour travailler à l’étranger ?
    • la pratique au quotidien : Comment être un AS bien organisé ? Comment planifier ses repas quand on travaille de nuit ? Comment faire face au décès d’un patient ? Comment gérer un conflit au travail ? Est-ce difficile d’être un homme dan sce métier ?
    • les relations aux patients : Que faire si j’ai un enfant comme patient ? Comment préserver l’intimité ? Quelle attitude adopter face à la douleur ? Quelle place donner à la famille du patient ? Comment réagir face à une situation violente ? 
Ce guide de survie facilitera la vie des aides-soignants jeunes diplômés et des moins jeunes, désireux d’être accompagnés au quotidien dans la bonne humeur !
ManagerSante.com soutient l’opération COVID-19 et est partenaire média des  eJADES (ateliers gratuits)
initiées par l’Association Soins aux Professionnels de Santé 
en tant que partenaire média digital

 Parce que les soignants ont plus que jamais besoin de soutien face à la pandémie de COVID-19, l’association SPS (Soins aux Professionnels en Santé), reconnue d’intérêt général, propose son dispositif d’aide et d’accompagnement psychologique 24h/24-7j/7 avec 100 psychologues de la plateforme Pros-Consulte.

Merci de votre soutien précieux...

Partager l'Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires