Et si les Hôpitaux français devenaient des « Magnet Hospital » ?

Emilie LEBEE Image 51

Article de notre experte Emilie LEBEE-THOMAS  (Directrice d’Hôpital, résidant aux Etats-Unis,  Membre de la Chaire du Management à l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique)  spécialisée dans l’étude du système de santé Américain et des innovations organisationnelles en santé. Elle est Dirigeante du Pôle Santé de l’entreprise Dialog. Consulting


N°7, JUILLET 2018


 

La rubrique « Inspirations » présente des exemples piochés dans les systèmes de santé étrangers et susceptibles d’inspirer les acteurs du système de santé français. Cette semaine nous découvrons le label Magnet, un programme d’accréditation de l’Association des Infirmiers Américains (ANA) qui récompense les hôpitaux qui réussissent à attirer et à fidéliser des personnels infirmiers.

Qu’est-ce que le label Magnet ?

Le concept d’hôpital magnétique (Magnet Hospital) a émergé dans les années 80 suite à une étude menée par l’Association des Infirmiers Américains (ANA). Constatant que certains établissements de santé avaient des meilleurs résultats que d’autres en termes d’attractivité et de fidélisation du personnel soignant, l’ANA a cherché à identifier leurs caractéristiques en étudiant un panel de 155 hôpitaux.

14 forces partagées ont été identifiées parmi les 41 hôpitaux les plus attractifs, de la qualité du leadership infirmier à la valorisation des relations interdisciplinaires.

L’ANA a créé un label à partir de ces 14 forces. Le premier hôpital labellisé Magnet l’a été en 1993. Aujourd’hui, près de 5OO hôpitaux sont labellisés Magnet, aux Etats-Unis (environ 8% des hôpitaux américains) et ailleurs (dans 22 pays différents) :

Ce programme, au marketing bien rôdé, se fonde sur des résultats objectivement remarquables en termes d’amélioration de la qualité de vie au travail des infirmiers.

Jeff Doucette, directeur adjoint en charge du programme Magnet au sein de l’antenne chargée de l’accréditation de l’ANA, m’a expliqué que les hôpitaux labellisés « Magnet » ont des résultats 20% meilleurs que ceux des autres hôpitaux. Pour étayer cette affirmation, l’ANA se fonde sur plus de 20 ans de travaux de recherches étudiant et objectivant les caractéristiques des hôpitaux ayant une pratique infirmière d’excellence (cf. revue de littérature réalisée par l’Agence pour la recherche et la qualité en santé américaine AHRQ à consulter ici).

Quels sont les caractéristiques des hôpitaux Magnet ?

Pour évaluer le caractère magnétique d’un hôpital, le programme de certification Magnet s’appuie sur cinq axes d’évaluation centrés sur le corps infirmier :

1/ Le leadership transformationnel

Les leaders des hôpitaux d’hier avaient pour mission de stabiliser et de faire grandir leurs organisations. Aujourd’hui, ils sont chargés de la transformer en faisant évoluer les valeurs, les croyances et les comportements des professionnels de santé et en particulier des infirmiers.

Cela requiert de la part des cadres d’avoir une vision de l’avenir, des capacités de conviction, des connaissances cliniques solides et une expertise forte sur les pratiques infirmières.

Il ne s’agit plus seulement de résoudre des problèmes ou de réparer des systèmes qui dysfonctionnent en rendant le personnel acteur mais de transformer fondamentalement les organisations pour les adapter à l’avenir. Cela implique souvent de les déstabiliser pour donner naissance à de nouvelles idées et à des innovations.

Concrètement, les deux critères évalués sont la qualité du leadership infirmier et le style de management.

Emilie LEBEE Image 56

2/ La reconnaissance structurelle

Les hôpitaux magnétiques offrent un cadre de travail qui reconnaît la spécificité du rôle infirmier et responsabilise les professionnels. Ce cadre permet de développer des pratiques professionnelles d’excellence et de rendre les infirmiers acteurs des changements nécessaires pour améliorer les organisations et la qualité des soins.

Cinq critères évalués : la structure organisationnelleles politiques RH, les liens avec la communautél’image des soins infirmiers et le développement professionnel.

3/ Des pratiques professionnelles exemplaires

Le véritable cœur d’une organisation Magnet, ce sont des pratiques infirmières d’excellence. Cela implique de comprendre le rôle infirmier, d’appliquer ce rôle auprès des patients, des familles, des communautés et de l’équipe pluridisciplinaire, et de mettre en œuvre les nouvelles connaissances issues de la recherche.

De nouveau cinq critères évalués : les modèles de soins infirmiers utilisés dans l’établissement, les ressources mises à disposition, l’autonomie accordée aux infirmiers, l’implication dans des actions de formation et les relations interdisciplinaires.

Emilie LEBEE Image 54

4/ Nouvelles connaissance, innovation et amélioration

Un leadership fort, des professionnels acteurs et des pratiques exemplaires sont des éléments essentiels pour construire une organisation Magnet mais ce ne sont pas des objectifs finaux. Les infirmier des hôpitaux Magnet ont en effet une responsabilité éthique et professionnelle de contribuer aux soins des patients, à l’organisation et à leur profession en développant de nouvelles connaissances, des innovations et en améliorant leurs pratiques en continu.

Ces contributions doivent être visibles et faire vivre la science infirmière.

L’indicateur d’évaluation est la politique d’amélioration de la qualité.

infirmiere_liberale_telesurveillance_tablette

5/ Des résultats qualitatifs empiriques

La question qui est posée aux hôpitaux Magnet n’est pas : « qu’avez-vous réalisé » ou « comment l’avez-vous réalisé » mais « quelle différence avez-vous fait ». L’objectif du label est de constituer un réseau d’infirmiers d’excellence capable d’identifier des solutions aux nombreux problèmes qui se posent au système de santé américain et d’en démontrer l’efficacité.

Ces résultats doivent être classés dans différentes catégories : les résultats cliniques liés aux soins infirmiers, les résultats professionnels, les résultats pour les patients et les résultats organisationnels.

L’indicateur de cet axe est la qualité de soins.

Image 10

Quels bénéfices pour les hôpitaux qui se conforment aux exigences du statut Magnet ?

Selon des études de cas et des études recensées par le site de l’Association des Infirmiers Américains, les bénéfices à attendre dans une organisation « Magnet » sont les suivants (à consulter ici pour plus de détails : http://www.nursecredentialing.org/Magnet/ProgramOverview/WhyBecomeMagnet) :

  • Attirer et fidéliser des infirmiers qualifiés: les infirmiers des hôpitaux « Magnet » ont un taux de burn out, de turn over et de satisfaction inférieur qui s’améliorer.
  • Améliorer les soins des patients, la qualité et la sécurité: plusieurs études évaluent le lien entre l’environnement de travail des infirmiers et la sécurité des patients. Elles démontrent que les hôpitaux « Magnet » bénéficient d’un taux de satisfaction des patients en hausse, d’une mortalité qui se réduit, et surtout d’amélioration des indicateurs spécifiques aux pratiques infirmières : réduction du nombre de chute et du taux d’escarres.
  • Favoriser une culture collaborative : les hôpitaux « Magnet » se doivent d’impliquer leurs professionnels dans les processus de décision. C’est un moteur fort de la motivation des équipes, de la collaboration entre les disciplines et d’engagement, même si ces éléments sont difficiles à objectiver.
  • Promouvoir des pratiques infirmières avancées: le programme « Magnet » met l’accent sur la formation et la certification des personnels infirmiers, ainsi que sur les échanges de pratique et la diffusion des bonnes pratiques, notamment via un forum de « communautés apprenantes ». Un prix annuel Magnet, remis chaque année, encourage et valorise la mise en place de pratiques infirmières d’excellence.
  • Améliorer les résultats financiers : grâce à la fidélisation du personnel infirmier, le recours à l’intérim se réduit (réduction d’un million de dollars pour un hôpital de 300 lits), les vacances de postes et le turn over se réduisent (le coût du turn over d’une infirmière est évalué à entre 42 000 et 64 000 dollars du fait des coûts d’orientation et de perte de productivité), la réduction des accidents d’exposition au sang (plusieurs études rapportent une réduction d’un tiers des AES dans les hôpitaux Magnet, avec un coût pour chaque accident évalué à 405 dollars), ainsi que la réduction des troubles musculo-squelettiques.

Emilie LEBEE Image 53

Est-ce que le programme Magnet est transposable en France ?

Théoriquement, il est tout à fait possible pour un hôpital français de candidater pour se faire accréditer « Magnet Hospital ». Pour cela, il faut pouvoir transmettre l’ensemble des éléments de preuve en anglais ainsi que des données répondant aux indicateurs chiffrés suivis par l’ANA (taux de chute, escarres, etc.).

Concrètement, au-delà de la barrière de la langue, il semble peu probable qu’un établissement français se fasse accréditer Magnet. Odessa Petit dit Dariel, professeur à l’Institut du Management des Organisations de santé de l’EHESP, explique que l’investissement financier pour être accrédité est important, et que le focus unique sur le corps infirmier ne correspond pas aux orientations stratégiques des hôpitaux français.

Elle souligne néanmoins le gain qu’il y a à s’inspirer de cette démarche pour appréhender la qualité de vie au travail d’une manière globale au sein d’un établissement. Le focus sur le rôle de l’encadrement et le travail en équipe pluridisciplinaire est central pour valoriser les professionnels soignants et redonner du sens au travail. Une équipe belge a transposé les recommandations du programme Magnet dans une grille nommée (ARIQ : Attraction, Rétention, Implication des infirmiers et Qualité des soins) qui est utilisée dans quelques établissements comme la clinique Pasteur de Toulouse.

Elle insiste également sur l’intérêt de la méthodologie Magnet, une approche pragmatique, reposant sur un transfert des acquis de la recherche vers la pratique et une évaluation précise des gains issus du programme, en particulier financiers.

Si le programme Magnet n’est pas transposable au système de santé français en l’état, son focus sur la profession infirmière et sa vision transversale de la qualité de vie au travail peuvent être une source d’inspiration pour tous les professionnels.

 


Pour aller plus loin :

 Programme de reconnaissance des aimants ANCC ®

Sécurité et qualité des patients : Un manuel fondé sur des données probantes à l’intention des infirmières

 


 

2000px-Linkedin_icon.svg  twitter-icon-hover   Emilie LEBEE EHESP-logo    Emilie LEBEE Image 31 LOGO Entreprise         Emilie LEBEE Blog HOPITAL TROTTER Image 2


 

N’hésitez-pas à laisser vos commentaires… Emilie LEBEE-THOMAS  vous répondra avec plaisir !!!

Nous remercions vivement  Emilie LEBEE-THOMAS  (Directrice d’Hôpital résidant aux Etats-Unis,  Membre de la Chaire du Management à l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) Rédactrice en Chef du Blog www.hopital-trotter.com et spécialisée dans l’étude du système de santé Américain et des innovations organisationnelles en santé) de partager son expertise professionnelle en proposant le partage de ses articles, pour nos fidèles lecteurs de www.managersante.

 


Biographie de l’auteure : 

Émilie LEBEE-THOMAS, Diplômée de l’Université du Minnesota – Carlson School of Management Healthcare marketplace est également Directrice d’Hôpital française (EHESP) au parcours professionnel atypique.
Après presque 10 ans de carrière en France (Hôpitaux de Chartres, puis Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), elle a pris un tournant à l’international en s’installant aux Etats-Unis.
Membre de la Chaire du Management, elle collabore avec l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) sur plusieurs projets visant à favoriser et promouvoir les innovations organisationnelles dans le système de santé français. Aujourd’hui, elle se consacre au partage de connaissances entre les différents systèmes de santé avec son Blog (www.hopital-trotter.com).
En novembre 2017, elle a pris la tête du Pôle Santé de l’entreprise Dialog. consulting, spécialisée dans l’organisation de voyages d’études professionnels.
Émilie LEBEE-THOMAS partage avec www.managersante.com des retours d’expériences internationaux susceptibles d’apporter des pistes très intéressantes pour les managers du secteur de la Santé.

 


AGENDA 2018 :

Prochain Voyage d’Etudes à ne pas manquer

avec, notre experte-auteure,  Emilie LEBEE-THOMAS :

 


 

Emilie LEBEE Image 41


Objectifs :

  1. Découvrir les innovations technologiques qui façonneront l’hôpital de demain et
  2. prendre un temps d’avance pour anticiper leur impact sur les systèmes de santé
  3. Visiter des hôpitaux à la pointe de la modernité technologique
  4. Rencontrer des acteurs majeurs de la e-santé pour mieux appréhender les enjeux de la révolution technologique en cours
  5. Débriefer les visites avec une directrice d’hôpital française et consolider les connaissances grâce à une bibliographie scientifique.

 

Et suivez l’actualité sur www.managersante.com,  partenaire média digital

Officiel du Salon Européen 

Paris-Porte de Versailles [#Expoprotection] du 06>08 Novembre 2018

Partenariat managersante 2018 Paris EXPO PROTECTION 2018 Version 1 .pdf

2 commentaires sur “Et si les Hôpitaux français devenaient des « Magnet Hospital » ?

  1. Toujours intéressant d’apprendre de méthodes venant de l’étranger. A ANGGEL’DOM nous nous focalisons sur le volet « santé » du maintien à domicile des adultes âgés. A notre échelle de startup, nous offrons aux professionnels de santé, et en particulier aux infirmières libérales un environnement collaboratif et des opportunités de pratique avancée. Avec des bénéfices directs pour les « patients » eux mêmes bien sûr, quelles que soient leurs fragilités.

  2. bonjour,

    Au travail, si on peut déjà travailler dans des conditions normales pour soigner et prendre en charge, dans des conditions favorables pour les patients, et ne serait-ce…qu’avoir le temps de boire un verre d’eau ou d’aller faire pipi sans se sentir coupable d ‘ « abandonner » le service….le management aura déjà fait un grand pas, non ?

    Avant les IPA, promotionnez les bases telles que le reconnaissances, et le salaire 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.