3 actions possibles pour réduire les « Erreurs Médicamenteuses » à l’Hôpital…

Emilie LEBEE Image 20


N°2, NOVEMBRE 2017


 

De nombreuses innovations organisationnelles développées dans les systèmes de santé étrangers sont susceptibles d’inspirer les acteurs du système de santé français.

C’est le cas du projet « MedRite », qui vise à sécuriser l’administration des médicaments à l’hôpital. Il s’agit d’innovation simples et concrètes qui peuvent considérablement améliorer le fonctionnement d’un service de soins.

Kaiser Permanente ou KP est un système de santé intégré à but non-lucratif, fondé à Oakland, en Californie, en 1945. Il regroupe un système d’assurance maladie, 38 hôpitaux et 673 cabinets médicaux.

KP mène une politique d’innovation ambitieuse : les innovations organisationnelles sont mises au point au sein d’un centre de l’innovation, le Garfield Innovation Center, et sont ensuite diffusées au sein du large réseau de professionnels (21 275 médecins, 54 072 infirmiers, 201 776 personnels non médicaux).

La réduction des erreurs médicamenteuses a été identifiée comme une action prioritaire par Kaiser Permanente en 2007. Appelé MedRite, une innovation organisationnelle améliorant la sécurité de l’administration des médicaments a été développée par l’équipe du Centre de l’Innovation, avec l’aide de plus de 75 infirmiers issus des différents hôpitaux du groupe.

Le constat de départ était simple : le processus d’administration des médicaments au sein des services de soins était confus, chaotique et les infirmiers étaient constamment interrompus pendant cette tâche (jusqu’à 17 fois pour un seul patient).

MedRite innove via trois actions simples et ingénieuses :

1/ Décrire précisément les étapes de l’administration des médicaments

Pour clarifier le processus d’administration des médicaments par les infirmiers, rien de mieux que d’en décrire précisément toutes les étapes.

Cette description permet aux professionnels de savoir exactement quoi faire :

2/ Identifier les infirmiers pendant l’administration des médicaments

Les infirmiers de Kaiser Permanente portent d’un accessoire qui indiquent à tous qu’ils sont en cours d’administration d’un médicament et ne doivent pas être interrompu, sauf urgence vitale.

Kaiser Permanente a fait le choix du port d’un bandeau fluo réfléchissant.

3/ Sanctuariser une zone dédiée au sein du poste de soins

Dans tous les postes de soins des 38 hôpitaux de Kaiser Permanent, il y a un traçage au sol qui délimite une zone dans laquelle l’infirmier qui prépare une administration ne doit pas être dérangé.

Cet espace, autour de l’armoire à pharmacie ou du PC de soins par exemple, est délimité tout simplement à l’aide d’un marquage au sol (une couleur différente ou même du scotch).

Evaluation :

Le développement et la diffusion de ce projet a coûté environ 470 000 dollars à Kaiser Permanente, et a été déployé dans 75% de ses hôpitaux en l’espace de 6 mois.

L’efficience économique du projet avait déjà atteint plus d’un million de dollars de dépenses évitées deux ans après son lancement. Au-delà des économies directes, les employés de Kaiser Permanente témoignent d’une grande satisfaction pour cette innovation, qui améliore notablement leur tranquillité d’esprit et leur qualité de vie au travail.

Trois kits de communication ont été élaborés :

  • un pour la direction des hôpitaux, explicitant le cadre stratégique de la démarche,
  • un pour les équipes d’encadrement et
  • un pour le personnel.

Tous sont disponibles en téléchargement gratuit sur le site de Kaiser Permamente dédié à l’innovation.


Pour aller plus loin :

 

2000px-Linkedin_icon.svg  twitter-icon-hover   Emilie LEBEE Blog HOPITAL TROTTER Image 2


N’hésitez-pas à laisser vos commentaires… Emilie LEBEE  vous répondra avec plaisir !!!

Nous remercions vivement  Emilie LEBEE  (Directrice d’Hôpital résidant aux Etats-Unis, Rédactrice en Chef du Blog www.hopital-trotter.com et spécialisée dans l’étude du système de santé Américain et des innovations organisationnelles en santé) de partager son expertise professionnelle en proposant le partage de ses articles, pour nos fidèles lecteurs de www.managersante.

Un commentaire sur “3 actions possibles pour réduire les « Erreurs Médicamenteuses » à l’Hôpital…

  1. Effectivement l’interruption de taches est une source importante d’erreur médicamenteuse. L’identification du professionnel en train de réaliser un acte d’administration de médicaments est une solution.
    Mais d’autres élements « pollueurs » tels que les téléphones professionnels et personnels constituent un risque majeur de déconcentration de plus présent dans les blouses des professionnels de santé. Il est donc important de travailler sur cette gestion des risques de la prescription médicale, la dispensation pharmaceutique et l’administration infirmière.

Laisser un commentaire