TÉLÉMÉDECINE : 3 vérités… pour aider les Autorités Sanitaires à accélérer son développement

Agnès BUZIN


N°2, Juillet 2017


 

On ne peut que se réjouir de lire dans la feuille de route remise par le Premier Ministre à Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, la volonté de développer rapidement la télémédecine, notamment en modifiant le cadre législatif existant, 

La pratique de la télémédecine n’est que l’aboutissement d’un processus qui implique de nombreux métiers.

Tous contribuent à ce que l’objectif final, l’exercice de la médecine à distance, ait une qualité telle que le service médical rendu (SMR) aux patients soit au moins égal, sinon supérieur, au SMR sans télémédecine, à la condition que le besoin soit bien ciblé. On peut en dire autant de l’usage des outils de la santé connectée dans la coordination des soins.

Lire la suite

Relance du dossier médical partagé (DMP) par la loi Santé et secret professionnel

Jeanne CAPODANO Mai 2017 Image 1


N°2, MAI 2017


Relire le 1er Article sur cette thématique

La loi Santé de janvier 2016 a modifié certaines dispositions sur le secret professionnel en autorisant le partage d’informations entre professionnels de santé, du médico-social et du social. Elle a aussi modifié la notion d’ « équipe de soins » en l’élargissant. 

Le résultat de ces changements est un nouveau cadre juridique relativement complexe régissant le partage d’informations (1) (Voir l’article du même auteur sur Managersante.com en janvier 2017 : « Secret professionnel et partage d’informations : les nouvelles dispositions de la loi Santé »)-

A ces dispositions viennent s’ajouter des textes spécifiques sur le partage d’informations par voie numérique via le «dossier médical partagé » ou DMP, avec deux décrets parus en juillet et novembre 2016 (2). Quels sont  les changements apportés par ces décrets ? Quelles  incidences en matière de secret professionnel ?

  1. La relance d’un DMP « nouvelle génération »

Lire la suite

Le Financement des pratiques de Télémédecine en France est déverrouillé…

e-santc3a9

N°1, Mai 2017


On attendait ce jour depuis 2011 !

L’article 91 du LFSS 2017 lève la quasi totalité des obstacles administratifs et financiers qui freinaient le développement de la Télémédecine en France, en particulier chez les médecins libéraux. Déjà voté en première lecture par l’Assemblée nationale, il vient d’être voté par le Sénat.

Soulignons les points les plus significatifs et pratico-pratiques :

Tout médecin exerçant sur le territoire français, dans le secteur ambulatoire ou dans le secteur hospitalier, peut désormais s’engager dans des pratiques de téléconsultation et/ou de télé expertise chez des patients en ALD (Affection de Longue Durée), c’est à dire atteints d’une maladie chronique.

Il devra simplement déclarer cette activité de télémédecine à l’Agence Régionale de Santé dont il dépend (simple formulaire type qu’il pourra retrouver sur le site web de l’ARS), ainsi qu’au Conseil Départemental de l’Ordre des médecins où il est inscrit.

Il devra également en informer son assurance en responsabilité civile (une obligation s’il est en libéral ou salarié d’un établissement privé, une simple recommandation s’il est salarié d’un établissement public).

Il est libéré de toute charge administrative, que ce soit la démarche de contractualisation ou celle de participer à l’évaluation de ces nouvelles pratiques professionnelles.

L’évaluateur sera externalisé et la HAS aura la mission de valider ou non le rapport d’évaluation.

Il est rémunéré sur la base des tarifs qui ont été fixés par l’arrêté ministériel du 26 avril 2016, abrogeant le précédent arrêté d’avril 2015 qui ne ciblait que la prise en charge des plaies chroniques dans les EHPADs.

Lire la suite

Comment sont exploitées vos informations dans votre entreprise ? 1/2

technologie-de-linformation

N°1, Novembre 2016


Toute entreprise de nos jours a accès à Internet. Grâce aux offres actuelles le tout mobile est devenu un quotidien acquis. Chaque collaborateur a désormais accès à tout type d’information où qu’il soit et à tout heure. Il peut à la fois faire ses achats en ligne, suivre les actualités, regarder un film, écouter de la musique, consulter ses Email, compléter son CRM/ERP, faire son rapport mensuel, sa présentation marketing, etc…

figure-1

Figure 1 – source MEDIAMETRIE / FRANCEINO

Lire la suite

Se former et enrichir ses compétences en E.Santé : un enjeu pour les Cadres Hospitaliers…

by Lisette CAZELLET 

 

IMAGE Le manager agile un acteur cle de l'hopital numérique connecté VERSION SUR LE SITE FORMATIC SANTE -1.docx


N°2, Avril 2016


 

La modernisation du système de santé passe par le déploiement du numérique et des applications de e-santé. Depuis la loi HSPT (2009) et en 2010 le décret sur la télémédecine, les applications dans ce domaine se multiplient avec les programmes Hôpital numérique et Territoires de Soins numériques. Dans le même temps le développement des applications mobiles et les objets connectés dédiés à la santé s’accélèr

Les cadres hospitaliers et les cadres de santé jouent un rôle majeur dans le déploiement de ces applications e-santé et sont des acteurs clés dans la réussite de ces projets. Pourtant peu d’entre eux ont bénéficié de formation, car actuellement la e-santé n’est pas intégrée dans les référentiels de formation.

L’axe 2 « Compétences et formation » du programme Hôpital Numérique (HN) 2012- 2017 a permis l’élaboration en 2013 d’un « Référentiel de compétences en Système d’Information (SI) » réalisé et publié par l’ANAP. Celui-ci a permis l’actualisation des fiches métiers par la DGOS.  La composante formation d’Hôpital Numérique  a fait l’objet d’une lettre d’instruction de la DGOS en 2012 pour la formation des paramédicaux en Instituts de formation.

Cette lettre a eu peu d’effet. En formation Cadre de santé et à l’EHESP pour les directeurs, la part de formation dédiée au SI est très limitée. Dans le dernier rapport publié en Mars 2016 sur  l’OMS Europe  « E-Health in the WHO European Region ».

Parmi les recommandations de ce rapport la nécessité d’« augmenter la littératie numérique des professionnels de santé et du public », et l’incitation des Etats à avoir davantage recours à des dispositifs d’e-learning pour les étudiants en santé comme pour les professionnels déjà en exercice.

Le constat montre aujourd’hui que d’une part la formation à la e-santé est limitée et que d’autre part les dispositifs de formation e-learning sont encore rares, malgré la publication en 2015 du guide de la HAS et plus récemment de guides publiés par l’Hospitalisation privée. Pour la 1ère fois l’ANFH a inscrit la formation ouverte et à distance et la formation au numérique dans son plan stratégique 2016-2019.

Dans ce contexte le MOOC* Initiation à la e-santé est une initiative qui mérite d’être soulignée. Lire la suite

Le manager « agile » acteur clé de l’hôpital numérique connecté !!!

by Lisette CAZELLET 

Lisette CAZELLET Article N°1 Photo 1.JPG


N°1, Mars 2016


Dans le contexte du déploiement du numérique dans tous les secteurs d’activité et les organisations la notion « d’agilité » se développe. Que représente cette notion appliquée au management ? Quelles sont les compétences du manager agile ? Pourquoi ne pas profiter du MOOC « Du manager au leader agile », pour enrichir votre réflexion et vos pratiques actuelles de manager agile dans le contexte de l’hôpital numérique ? 

La notion d’« agilité »

Cette notion d’agilité et de « méthode agile » apparue dans les années 90 s’applique aujourd’hui aux organisations mais aussi aux managers. Elle accompagne les changements qui caractérisent aujourd’hui l’évolution des organisations, à savoir :

  • la montée en complexité qui fait craindre quelquefois une perte de sens
  • la montée de l’individualité qui peut entrainer des attitudes de consommation
  • la montée de l’incertitude qui nécessite des attitudes d’anticipation
  • la montée de l’interdépendance qui sous-tend le principe de partage du pouvoir et la nécessité de coopération

Le déploiement des systèmes d’information et de communication dans les organisations contribue à accélérer ces changements. Lire la suite