Le management de la Prise en Charge Médicamenteuse des Patients (PCMP) : une priorité des autorités de santé ?

 

 


N°1, JUILLET 2017


 

Depuis la publication de l’arrêté du 6 avril 2011, la Prise en Charge Médicamenteuse des Patients (PCMP) est devenue un processus important dans le management de la qualité et de la gestion des risques au sein d’un établissement de santé. Le circuit du médicament est soumis à de nombreuses obligations obligeant les professionnels et les établissements à mettre en place des organisations afin d’améliorer les pratiques professionnelles.

De nouvelles commissions sont apparues telles que les REMED (Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs associés), les CREX (Comité de Retour d’Expérience) médicaments ou encore des activités comme la conciliation médicamenteuse et la pharmacie clinique.

Toutes ces actions visent à sécuriser et à améliorer la prise en charge des patients.

Le médicament peut en effet être à l’origine d’erreurs à chaque étape du circuit (la prescription médicale, la dispensation pharmaceutique et l’administration par l’infirmier(e) provoquant des événements indésirables parfois graves. De nombreux professionnels de santé sont impliqués dans ce circuit favorisant  la survenue de dysfonctionnements.

Pour contrôler la bonne application de ces obligations réglementaires, les autorités de santé disposent de plusieurs agences dont chacune possède un champ d’action spécifique. Lire la suite