Le « Pervers Narcissique », ou l’art de manipuler ? Son portrait, sans état d’âme…

Si les pervers narcissiques ne représentent en soi qu’une petite partie de la population, il devient « dangereux » de les croiser, de les fréquenter puis de les aimer, car comme une toile d’araignée qui se tisse à votre insu, vous tomberez assurément dedans. Avez-vous déjà vu des magiciens sortir des lapins d’un chapeau ? Oui, il y a peut-être un truc, mais à l’évidence le lapin sort du chapeau. Le pervers narcissique a aussi son truc et ce « truc » généralement c’est vous ! Il relève d’une forme de toxicité déconcertante.

Au fil du temps, les noms utilisés pour dénommer, pour dénoncer cette catégorie d’individus ont évolué, ils tombent même à présent dans le « domaine public » des bâtisseurs de souffrances. Vous en connaissez, vous en croisez. « Lui là-bas à côté de la photocopieuse, oui, celui qui a l’air si timide, si fragile, incroyable, je pensais qu’il avait un style bien particulier. Elle aussi jolie et douce, celle qui est surnommée la femme enfant ! »

Le « collectif » pour objectif… Dépasser l’approche gestionnaire pour revitaliser les relations humaines au travail

N°1, Mars 2017 Après une difficile période d’évocation du stress, des violences, du harcèlement, puis du burnout, notre regard sur le travail s’est subitement renversé : désormais foin des approches doloristes en termes de risques psychosociaux, mais plutôt la conviction de tendre ensemble vers la qualité de vie au travail, tant pour préserver la santé mentale des […]