Le « Pervers Narcissique », ou l’art de manipuler ? Son portrait, sans état d’âme…

Publié le 13 novembre 2017

Si les pervers narcissiques ne représentent en soi qu’une petite partie de la population, il devient « dangereux » de les croiser, de les fréquenter puis de les aimer, car comme une toile d’araignée qui se tisse à votre insu, vous tomberez assurément dedans. Avez-vous déjà vu des magiciens sortir des lapins d’un chapeau ? Oui, il y a peut-être un truc, mais à l’évidence le lapin sort du chapeau. Le pervers narcissique a aussi son truc et ce « truc » généralement c’est vous ! Il relève d’une forme de toxicité déconcertante.

Au fil du temps, les noms utilisés pour dénommer, pour dénoncer cette catégorie d’individus ont évolué, ils tombent même à présent dans le « domaine public » des bâtisseurs de souffrances. Vous en connaissez, vous en croisez. « Lui là-bas à côté de la photocopieuse, oui, celui qui a l’air si timide, si fragile, incroyable, je pensais qu’il avait un style bien particulier. Elle aussi jolie et douce, celle qui est surnommée la femme enfant ! »

En savoir plus