Qualité & fin de vie : de quoi parle-t-on ?

Idriss Image 3


N°1, JUILLET 2017


 

Les décrets d’applications relatifs à la loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie ont été publiés au JO le 5 août 2016. Ces décrets donnent le droit au patient de demander la sédation profonde et continue jusqu’à son décès[1].

Ils donnent aussi des indications sur les procédures collégiales à observer par les soignants lorsque se posent des questions éthiques en fin de vie. Cette loi fait partie du plan national 2015-2018 lancé par le gouvernement en faveur de la promotion des soins palliatifs en France. Lire la suite